Fórum Popular de Saúde do Estado de São Paulo

Fórum Popular de Saúde do Estado de São Paulo

SANS DROITS, PAS DE COUPE DU MONDE !

Manifeste « Sans Droits, pas de Coupe du Monde ! »

La Coupe du Monde, dirigée par la FIFA, se déroulera au Brésil en 2014 ; il ne s’agit pas d’une victoire pour le développement du Brésil, mais d’une défaite pour les droits de la population. Le soulèvement de Juin 2013 a clairement démontré ce que les brésiliens percevaient déjà : les quantités énormes d’argent dépensées pour construire des stades n’ont pas amélioré la vie de la population, au contraire elles ont représenté une diminution de l’argent dépensé pour assurer l’avancée des droits sociaux. Sans parler des risques de détoournements de fonds.

Les événements de Juin 2013 ne sont que le début ! Les individu-e-s, les mouvements et les collectifs indignés qui veulent transformer la réalité affirment, au travers des multiples luttes qu’elles et ils mènent au quotidien, que sans la consolidation des droits sociaux (santé, éducation, logement, transport et tant d’autres) le peuple brésilien ne peut pas accepter l’organisation de méga-événements comme la coupe du Monde ou les Jeux Olympiques. Cela signifie que le slogan du combat conte ces gouvernements qui ne servent que les patrons et leur taux de profit doit être « Sans Droits, pas de Coupe du Monde ! ». Ne nous avait-on pas dit qu’on vivait en démocratie ? Qui a demandé au peuple brésilien s’il voulait que la Coupe du Monde soit organisée au Brésil ? Le pouvoir populaire agira en conséquence

Il ne s’agit pas simplement d’affirmer que notre peuple souffre, que bien souvent il n’a pas même accès au minimum indispensable pour garantir une vie digne, qu’il peut s’opposer aux intérêts qui dirigent le Brésil avec du pain et du cirque – en fait, plus de cirque que de pain. Au-delà de ça, il s’agit d’expliquer le rôle du soulèvement populaire, montrer que la seule option pour le peuple qui vit dans cet Etat autoritaire et oppresseur est la négociation collective par le moyen de la révolte. Notre proposition est d’empêcher la tenue de la Coupe du Monde ! Montrer au pays et au monde que le pouvoir populaire ne veut la de la Coupe du Monde ! Notre manifeste est en défense du peuple, contre les intérêts financiers et de ceux qui veulent transformer systématiquement tout en marchandise, de ceux qui au quotidien négocient nos droits dans les alcôves des hommes politiques pseudo-démocrates.

Les dirigeants politiques disaient qu’il était impossible d’accéder aux revendications des manifestants, comme par exemple l’annulation de l’augmentation des tarifs des transports publics, cependant le pouvoir populaire de la rue nous a montré que des révendications « impossibles à satisfaire » peuvent être revendiquées et conquises par le peuple. Alors ils vont encore nous dire « Mais c’est impossible ! » Alors nous dirons « L’impossible va se produire ! »

Les organisations signataires de ce manifeste sont les suivantes : Fórum Popular de Saúde (Forum Populaire de Saúde), Periferia Ativa (Banlieue Active), Comitê contra o Genocídio da População Preta (Comité contre le Génocide de la population Preta), Pobre e Periférica (Pauvreté et Banlieue), Coletivo Autônomo dos Trabalhadores Sociais (Collectif Autonome des travailleurs sociaux) et le Movimento Passe Livre (Mouvement pour le passage libre).

Nenhum comentário:

Tecnologia do Blogger.